De aprilo ĝis aŭgusto 2016, 3 poneoj, 2 infanoj, kaj ilia patrino !, vagados en esperantujo

vendredi 8 juillet 2016

- 3ième clap – 3a klako-

Message du 18 juin 2016

" Bonjour, bonjour

Et bien voilà, le beau temps s’annonce enfin, on va bientôt pouvoir se plaindre des mouches, des taons et de la chaleur.

En tout cas, on repart demain dimanche 19, bien secs et propres, après deux jours de repos à St Brice sur Vienne à 20 km à l’ouest de Limoges. Chez des espérantophones, Isabelle et Pierre, comme de bien entendu.

On y a rencontré d’autres amies espérantophones et Eddy, Noémie et Salomé sont venus passer la soirée d’hier, la nuit et la matinée de ce jour, ce qui a permis (entre autre chose) quelques ajustements dans les tenues et des ravitaillements.... j’ai cru voir un pot de beurre de cacahouètes... miam...

J’ai fini par trouver un maréchal ferrant qui accepte de venir ferrer Nougat (de l’avant seulement, les postérieurs étaient encore ok), le 6ème contacté quand même... Il s’avère que Nougat a fait de très gros progrès et le maréchal a même trouvé ce qui lui faisait peur : il l’a donc ferré accroupi, avec le pied sur les genoux, ce qui n’est pas la position idéale pour un ferrage rapide et efficace et une économie de clous, mais a permis par contre un travail quasiment entièrement dans le calme.

Choco n’avait besoin de rien. Il a été servi.

Ils sont tous les deux dans le jardin autour de la maison, et regardent régulièrement par la fenêtre de la maison pour nous espionner.
Du coup, j’en ai fait autant et voilà ce que j’ai entendu :

  • il commence à m’inquiéter, le petit blond...
    - ah bon ?
  • ben oui, t’as pas remarqué qu’il nous guide maintenant ?
    - et alors, on s’est pas perdu !
  • non, mais c’est moi le chef quand même, faudrait pas qu’il essaye de me piquer la place
    - tu parles d’un chef
  • quoi ?!!
    - ben c’est pas moi qu’ai peur du maréchal
  • peut-être, mais t’as peur des cochons !
    - ben je suis pas le seul. Et si même le prétendu chef a peur, je vois pas ce qu’on pourrait me reprocher
  • je vais te mettre une raclée
    - bon, ça va, j’ai rien dit..."

( Extrait d’un dialogue entre Nougat et Choco, 17 juin 2016)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 109 / 53017

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ses Activités  Suivre la vie du site Manifestations   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License